Et si on adoptait la pleine conscience ? Résoudre une situation difficile en 3 minutes

Un retard dans un projet, une deadline à respecter, ce fil twitter qui s’emballe, une situation conflictuelle avec un collègue, le caractère délicieux de son ado… Autant de situations qui peuvent générer des tensions et du stress. Notre capacité à raisonner, trouver des solutions est brouillée. Des contractures apparaissent dans le corps et amplifie encore davantage, comme si nous en avions besoin, notre difficulté à surmonter les situations difficiles… Surgissent alors les ‘j’en ai plein le dos’, ‘il me fait c…. celui là’ … avec son cortèges de pensées dévalorisantes ‘je suis vraiment nul’, ‘je n’y arriverai jamais’. Et vous savez-quoi ? Cela finit par se produire tant que nous nous identifions à nos pensées.

Il y a cependant une différence entre ‘je suis nul’ et : ‘je me suis mal organisé sur ce projet’ ou ‘mon comportement bougon aujourd’hui a eu des impacts sur le déroulement de la réunion’. Les histoires que l’on se raconte sur une situation ou une personne ont un considérable pouvoir déformant. La pire souffrance ne provient pas de la situation elle-même mais de ce que nous en disons. Quand une affirmation péremptoire jaillit sur nous ou sur quelqu’un d’autre, on peut se demander si cette affirmation est toujours vraie, ou bien si elle se vérifie que dans certaines situations. Je prends peu de risques en pariant sur la deuxième option !

Mais là, nous sommes en train de raisonner … Or lorsque nous somme en état de stress, notre capacité de raisonnement descend en flèche … Nous avons l’impression que notre tête bouillonnante a décroché et que nos bras et nos jambes s’agitent dans tous les sens. Ce qui vient de se passer nous mine et l’incertitude de ce qui va se passer nous angoisse. Et si on choisissait la pleine conscience du moment présent ?

Voici une astuce pour faire une pause dans ce tourbillon : faites un pas de côté, en faisant quelques pas dans un couloir, en allant souffler dehors ou en vous asseyant dans un endroit où vous serez tranquille (au calme ou au milieu d’une foule, selon ses affinités !). Si vous êtes coincé dans une réunion ou dans une rame de métro, le pas de côté peut être virtuel. Vous vous imaginez le faire. L’idée étant de prendre un peu de recul par rapport à la situation et de prêter attention à ce qui se passe. Laissez venir les pensées avec bienveillance et sans jugement, comme si vous observiez des nuages blancs qui passent dans un ciel bleu, sans s’arrêter.

Imaginez maintenant une pièce et un rond noir dans le coin d’un pan de mur. Ce rond noir symbolise la situation difficile que vous traversez. Le rond semble prendre beaucoup de place. Regardez maintenant l’ensemble du mur. La taille du rond est-elle toujours aussi importante ? et maintenant envisagez ce même rond dans l’ensemble de la pièce, puis à l’échelle d’un étage, d’une aile de bâtiment, dans le bâtiment en entier, dans toute la rue, la ville … et ainsi de suite.

C’est aussi l’occasion de reprendre contact avec ses sens, les pieds ancrés au sol, la respiration fluide et lente, les battements du cœur ralentissent. En inspirant vous vous régénérez et en expirant vous vous débarrassez des éléments qui vous perturbent consciemment. La sensation initiale de brouillage s’atténue, vous avez fait de la place pour de nouvelles possibilités. Vous êtes à la fois détendu et prêt pour envisager des solutions et passer à l’action.

Pour que la promesse de départ des 3 minutes tienne, il faudra bien-sûr s’entrainer régulièrement pour que cela deviennent une habitude, un automatisme. Quand vous conduisez, pensez-vous encore à comment changer les vitesses ?

Sources :
La pleine conscience. Voir les ouvrages de John Kabat-Zinn et Christophe André.
Le mandala de l’être de Richard Moss.

Articles liées :
– Ce billet décrit les mécanismes à l’origine de certaines pensées dévalorisantes: MANAGER AVEC LES CROYANCES, CHANGER LES PERCEPTION
– Certains biais sont parfois liés à des erreurs d’appréciation des types de personnalités : MANAGER AVEC LES TYPES DE PERSONNALITÉ DE LA PROCESS COM©

2 réponses à “Et si on adoptait la pleine conscience ? Résoudre une situation difficile en 3 minutes

  1. Pingback: Et si on adoptait la pleine conscience ? R...·

  2. Pingback: MOTIVATION, COMMENT TROUVER L’INTERRUPTEUR ? | #ArtDeVivre·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s